BEC SALé

Douceur d'hiver

1

25-01-2018
SOUPES / Par les Cocottes

Bonjour la cot'communauté !

Vu le temps venteux et pluvieux de ces jours-ci et la disparition du soleil par la même occasion, nous avions vraiment besoin d'une recette réconfortante et pleine de douceur...Nous avons donc jeté notre dévolu sur l'endive et la patate douce pour préparer un délicieux velouté ! 

C'est la première fois que nous testons l'association de ces deux "légumes" et nous ne sommes absolument pas déçues ! Quelle belle découverte :) Nous avons également décidé d'ajouter quelques cerneaux de noix à notre soupe pour apporter une touche de croquant et un peu de crème pour plus de gourmandise ! Trés simple à réaliser, nous vous invitons vivement à profiter des endives qui sont sur les étals actuellement pour vous régaler en tout simplicité (d'ailleurs un doute sur la liste des fruits et des légumes de saison --> Retrouvez l'article de Socotte ici)

 

Mais au fait, connaissez-vous l'histoire de l'endive ? L’endive est née en 1850, fruit du hasard et de l’avarice de M. Bréziers.
Cherchant à payer moins d’impôts sur ses cultures, celui-ci aurait dissimulé des pieds de chicorées sauvages dans sa cave, sous une petite couche de terre. Quelques semaines plus tard, lorsqu’il vient les chercher, les racines avaient donné une plante blanche en forme de fuseau. M. Bréziers avait découvert l’endive dite "witloof" qui signifiait feuille blanche en flamand. Il décida d’en faire la culture, développant bientôt l’endive telle que nous la connaissons aujourd’hui :)

 

Sur ce nous vous laissons préparer cette douceur de l'hiver ! Tous à vos casseroles ...

 

 


Difficulté :
Budget :
4 personnes
un mixeur
15-20 minutes
40 minutes
305 Kcal/personne

Ingrédients :

2 belles endives

1 grosse patate douce

 2 échalotes

1 bouillon déshydraté de volaille ou de légumes

2 c.à.s d'huile de tournesol

2 c.à.s de crème fraîche liquide

 une poignée de cerneaux de noix

quelques brins de persil

sel

poivre

 


 

Recette :

1) Laver et essuyer les endives, retirer les feuilles abîmées et le cône amer (tronc). Éplucher et laver la patate douce et les échalotes. Émincer grossièrement le tout.

2) Dans un faitout (ou casserole), faire chauffer l'huile de tournesol, ajouter les échalotes, les endives et la patate douce. Remuer quelques minutes pour les faire dorer.

3) Recouvrir avec le bouillon (cube réhydraté dans un grand volume bouillonnant), couvrir et laisser mijoter environ 30 minutes.

4) Une fois cuit, mixer le tout avec quelques brins de persil préalablement lavés et ciselés jusqu'à obtention de la consistance souhaitée. Servir chaud avec un soupçon de crème fraîche (vous pouvez aussi utiliser du fromage frais;) et quelques noix écrasées.

 

Bonne dégustation ;)

 



Le saviez-vous ?

 

→ L'endive fait partie de la famille des chicorées d'où son autre nom "chicon" principalement utilisé dans le Nord de la France. Ce légume peu calorique de part sa richesse en eau, et aussi intéressant pour son apport non négligeable en minéraux* et fibres*. On peut trouver sur nos étals hivernaux des endives blanches ou des rouges plus douces mais qui se consomment seulement en crudités. On les choisi avec des feuilles bien serées et bien blanches, aux pointes colorées, et à la texture ferme et croquante ; on la conserve quelques jours au réfrigérateur de préférence loin de la lumière. Facile à cuisiner, elle peut se déguster autant en salade, que cuite, braisé, en gratin ... 

Astuces pour atténuer son amerture qui peut en freiner plus d'un : il suffit de retirer son coeur où est concentré cette amertume, il est possible de rajouter lors de sa cuisson un peu de sucre ou du miel pour l'adoucir ou alors du pain ou de la pomme de terre pour l'absorber (à retirer ensuite bien-sûr)... paroles de grands mères ;)

 

→ La patate douce est une racine (tubercule) cultivée dans les régions tropicales. Belle alternative de sa fausse cousine la pomme de terre, elle est connue pour sa chair orangée et sa saveur sucrée très appréciée des petits surtout lors de la diversification ;) Choisissez-la ferme et lourde, sans tâches ; et conservez-la dans un endroit sec et frais à l'abri de la lumière. Elle est intéressante pour son apport en glucides complexes*, en minéraux*, en vitamines* et en anti-oxydants (B-carothène), alors mettez de la couleur dans vos assiettes !

 

 

*Lexicot'

 

Les Cocottes

 

 

1 Commentaire(s)

Perrot Coraline - 25-01-2018
Une bonne soupe avec ce vent va nous faire le plus grand bien !!!!

Les cocottes :  Oui, effectivement une petite pause douceur avec ce temps hivernal ça fait pas de mal ;)

Ajoutez un commentaire