BEC SALé

Tarte aux figues, chèvre & miel

1

14-09-2017
ENTRéES / Par les Cocottes

Bonjour la cot'communauté,

Aujourd'hui, nous revenons avec une recette sucrée-salée qui va enchanter vos papilles : une tarte aux figues et au chèvre frais, avec une pointe de miel et une touche de romarin ! La saison des figues ne dure malheureusement pas très longtemps, nous vous conseillons donc, d'en profiter rapidement ;) En plus d'être un vrai délice, cette tarte est très rapide à réaliser et demande que très peu d'ingrédients ! Alors pas d'excuses, on file les cueillir dans son jardin ou les acheter chez son primeur, on sort son tablier et on allume le four ;)

Déjeuner en famille, brunch entre amis ou soirée en amoureux, peu importe l'occasion, cette recette saura combler petits et grands gourmands, avec le croquant de sa pâte, l'onctuosité de sa crème au chèvre, le velouté de son miel, la douceur de sa figue et la fraîcheur de son romarin :) Un vrai moment de bonheur gustatif à partager de toute urgence !

 

Nous vous recommandons de la servir accompagnée d'une délicieuse salade verte ou de roquette avec une pointe de balsamique par exemple, et si vous avez envie d'apporter un peu plus de croquant à votre tarte vous pouvez également rajouter quelques noix concassées ou pour les plus gourmand quelques fines tranches de jambon de pays :)

 

Vous en avez l'eau à la bouche ? On vous avoue, c'était le but recherché ;) Tous à vos rouleaux !
 

 


Difficulté :
Budget :
6 personnes
un moule à tarte
15-20 minutes
20 à 30 minutes
325 Kcal/personne

Ingrédients :

1 pâte sablée (faites maison c'est encore mieux !)

1 fromage blanc

1 bûche de chèvre

6 à 8 figues selon leur grosseur (environ 400g)

1 c.à.s de miel

quelques brins de romarin frais

poivre

 


 

Recette :

 

1) Foncer votre moule* à tarte avec la pâte sablée, piquer le fond à l'aide d'une fourchette, recouvrir de papier sulfurisé et remplir de légumes secs ou de billes de cuisson pour que la pâte ne gonfle pas.

2) Faire cuire à blanc pendant 20 à 30 minutes dans un four (privilégié le niveau le plus bas) préchauffé à 180°C, tout en surveillant que la pâte ne dore pas trop.

3) Laisser refroidir.

4) Pendant ce temps, préparer la garniture en mélangeant le fromage blanc avec la bûche de chèvre écrasée, et parfumer avec quelques brins de romarin, poivrez selon votre convenance et réserver.

5) Laver et couper vos figues en 4 dans le sens de la longueur.

6) Une fois le fond de tarte refroidi, passer au dressage : Répartir uniformément le mélange crémeux et disposer dessus selon votre créativité les quartiers de figues. Arroser avec le miel et décorer de quelques herbes aromatiques, un tour de moulin à poivre et c'est prêt :)

 

(étaler joliment la pâte dedans)*

Bonne dégustation !

 



Le saviez-vous ?

 

→ Pâte brisée ou pâte sablée ? Composées principalement des mêmes ingrédients de base : farine, matière grasse et eau (+ ou - œufs et sucre pour la pâte sablée), elles se différencient par leur technique et leur utilisation :

- La pâte brisée : c'est la plus utilisée, facile à réaliser, lisse, légère et peu friable, elle convient autant aux recettes de tartes salées que sucrées.

- La pâte sablée : plus épaisse, friable et plus sucrée, on l'utilise principalement en fond de tartes aux fruits ou pour réaliser de petits sablés. Son nom vient de sa technique qui consiste à sabler le beurre dans le mélange de farine et de sucre.

Si vous avez le temps, elle sera évidemment meilleure maison. Si vous les achetez toute prête, privilégiez celle "pure beurre" de meilleure qualité car elle ne contient pas de matières grasses saturées comme l'huile de palme ;)

 

→ La figue est un petit fruit (enfin plus précisément le réceptacle des fleurs du figuier) gourmand et estivale dont les nombreuses variétés procurent une belle palette de couleurs et de saveurs. La plus populaire et dont la qualité est récompensée d'un AOP* et d'un AOC* est la figue de Solliès (Var) reconnaissable par sa forme arrondie et aplatie, sa peau épaisse violette et une chair rouge juteuse et sucrée !  Onctueuse et rafraîchissante, elle se déguste aussi bien fraîche, séchée, poêlée, confite, que farcie pour s'accommoder à des plats autant sucrés que salés ;) Côté primeur, choisissez-la ferme, charnue et parfumée. Consommez-la rapidement car un peu capricieuse elle n'aime pas vraiment la réfrigération. Nutritionnellement elle est moyennement sucrée et intéressante pour ses apports en fibres*, certains minéraux* tels que le potassium, le calcium et le magnésium mais aussi en vitamines* B et C.

Astuce : on dit qu'elle est mûre quand elle a "la larme à l'œil" c'est à dire lorsque qu'une goutte de suc perle au niveau de son opercule...

 

* Lexicot'

 

Les Cocottes

1 Commentaire(s)

Salmeron Bernadette - 15-09-2017
Tout simplement magnifique et parfait comme d'habitude, j'adore l'association chèvre/figue, merci les cocottes !

Les cocottes :  Merci beaucoup ;)

Ajoutez un commentaire